Panier - 0,00 €

Votre panier est vide.

 
Return to Previous Page

Lettre de refus

2,28 €

Description courte :

Le présent document est un modèle-type de lettre de refus rédigé dans le cadre d'une potentielle association entre deux personnes, et ce, sur une thématique donnée. En raison du fait qu'il s'agit d'un modèle, la lettre peut être modifiée et /ou personnalisée par son auteur afin qu'il s'en approprie au mieux les termes.
Nombre de pages : 1
2,28 €
Vous êtes abonné ? Identifiez-vous !

Description

Le modèle de lettre auquel il est question porte sur le refus d'une personne de faire droit à la demande qui lui avait été soumise par le destinataire de la lettre dans un temps antérieur. Dans le cas présent, la lettre porte sur le refus par l'émetteur de s'associer avec les destinataires dans le cadre de la manifestation organisée au sein du club auquel il appartient. Toutefois, les termes de la lettre lui proposent un partenariat.

Comment se présente une lettre ?

Une lettre est un document par lequel une personne relate par écrit un message afin de transmettre une information, solliciter quelque chose, faire état d'une situation, ou encore, donner de ses nouvelles à un proche. En réalité, il s'agit d'un écrit papier, ce qui le distingue donc de l'email qui quant à lui adopte une forme dématérialisée. 

Le recours à la lettre écrite constitue l'un des modes de communication les plus anciens adopté par les différentes populations du monde, et ce, depuis de nombreux siècles.

Il existe plusieurs types de lettres :

  • Les lettres simples, c'est-à-dire celles qui ne présentent aucune urgence ;
  • Les lettres prioritaires, qui cette fois-ci, présentent une certaine urgence, c'est pourquoi il sera nécessaire qu'elle soit adressée à son destinataire dans les plus brefs délais ;
  • Les lettres recommandées avec accusé de réception (LRAR) : il s'agit-là d'un service postal qui permet à l'auteur / l'émetteur de recevoir la preuve de la bonne réception de la lettre, se matérialisant sous la forme d'une signature réalisée par le destinataire de la LRAR.

Comment définir une décision portant refus ?

Le refus consiste en le fait pour une personne de décliner une proposition, ou une requête, qui lui est adressée par une autre personne. Cette action peut se matérialiser sous la forme d'un écrit par lequel, l'auteur fait part de sa décision de refus.

Dans le cas présent, il s'avère que ce refus est retranscrit au sein d'une lettre dans le cadre de laquelle, l'émetteur informe au destinataire du courrier son refus de s'associer avec lui dans le cadre d'un projet d'ordre professionnel ou bien personnel.

Qu'est-ce que le fait de s'associer avec quelqu'un ?

Lorsqu'il est question de l'association de plusieurs individus, cela suppose que ceux-ci se regroupent afin de mettre en commun des idées, des intérêts, des ambitions, des projets, et ce, à des fins :

  • Gratuites : il va s'agir par exemple d'associations sportives ou culturelles ;
  • Lucratives : il va s'agir cette fois-ci d'une société, de type SARL par exemple, par laquelle plusieurs personnes vont se rassembler afin de revêtir la qualification d'associés, car elles vont réaliser en commun des actions commerciales.

En quoi consiste un partenariat ?

Le recours à un partenariat suppose la réunion de plusieurs personnes / intervenants, et qui de ce fait, vont mettre en commun leurs efforts afin de parvenir à la réalisation de la mission pour laquelle ils se sont associés.

Afin de formaliser le partenariat, il peut être recouru à divers contrats, tels que :

Ainsi, la conclusion d'un contrat portant établissement de la relation commerciale constitue une étape essentielle de la construction d'un projet sur lequel se sont réunies deux entreprises.

Quel est l'intérêt de la lettre ?

L'intérêt de la présente lettre réside en le fait de permettre à l'émetteur d'apporter une réponse écrite et datée à la question que lui avait posé le destinataire au sujet d'un éventuel partenariat.

Comment se présente t-elle ?

En termes de présentation, le modèle de lettre se dresse de la manière suivante :

  • Il comprend un entête au sein duquel l'auteur de la lettre est tenu de renseigner ses propres coordonnées ainsi que celles de son destinataire (civilités, noms, prénoms, adresses, numéros de téléphone) ;
  • Puis il convient d'inscrire la date à laquelle la lettre a été rédigée, accompagnée de la ville au sein de laquelle se trouvait l'auteur au moment de la rédaction de la lettre ;
  • L'objet du courrier doit figurer ensuite ;
  • Et enfin il ne reste plus qu'à rédiger le contenu de la lettre de refus.

Il est important de souligner qu'en vertu du fait qu'il s'agit d'un modèle de lettre, l'auteur de celle-ci est libre de renseigner l'ensemble des éléments qui lui sont nécessaires au sein des zones réservées à cet effet. Par ailleurs, en ce qui concerne le contenu de la lettre, il s'agit d'un exemple pouvant tout à fait être modifié et personnalisé.