Contrat d'enregistrement exclusif

Garantie

Ce document est garanti à jour 15-06-2024

Signature>

Signez votre document éléctroniquement

Microsoft word

Format Word
modifiable

Contrat d'enregistrement exclusif
Télécharger
L'équipe juridique Comod

Ce document a été rédigé, puis est maintenu à jour par :

L'équipe juridique Comod

Icone juriste

Élaboré par des juristes expérimentés

Document éditable

Personnalisable selon vos besoins

Garantie

Garanti à jour et facile à utiliser pour tous

Base de données

Accès illimité à notre base de documents

Logo Comod

Signature électronique avec effet légal

Photo support client

Support client à votre écoute

Le modèle de contrat dont il est question est un contrat d'enregistrement d'une œuvre musicale, conclu entre deux parties, à savoir, l'artiste de l'œuvre en tant que telle, et le producteur.

Qu’est-ce qu’un contrat d'enregistrement avec exclusivité ou un contrat d’artiste ? 

Le contrat d’enregistrement exclusif, autrement dit le contrat d’artiste, est un contrat conclu entre un artiste et un producteur (ou label) visant à encadrer la création d’une œuvre. Ce travail peut se matérialiser par l’enregistrement sonore ou vidéo d’une œuvre sur un support tel qu’un disque, un fichier.

L’artiste cède au producteur les droits exclusifs pour enregistrer, produire et distribuer les bandes sons enregistrées dans le cadre du contrat, et ce, en fonction des rémunérations qui auront été convenues au sein du contrat. Il convient de souligner que la cession de droit est assortie d’une exclusivité, ainsi, l’artiste s’engage à ne pas enregistrer ou publier des œuvres sonores avec d’autres producteurs pendant toute la durée de l’exclusivité. En échange de cette exclusivité, le producteur s’engage à fournir des ressources et des moyens financiers pour la production, la promotion et la distribution de la musique de l’artiste. Autrement dit, le producteur prend à sa charge tous les frais liés à l’enregistrement.

Le contrat d’enregistrement exclusif s'évertue à encadrer plusieurs choses qui sont de l'ordre de :

  • La rémunération que l’artiste perçoit en contrepartie du travail qu'il réalise ;
  • Les engagements relatifs à la production des disques ;
  • Les redevances tenant à l’exploitation de l’œuvre contractuelle.

Il est possible d'indexer les redevances perçues sur les recettes des ventes qui ont été effectuées par le producteur. En ce qui concerne l’artiste, celui-ci ne cède pas uniquement les droits qu'il a sur l’œuvre en question, en effet, il peut tout à fait convenir d’une cession portant sur un droit de représentation.

De même, les parties peuvent aussi convenir d’une rémunération versée sous la forme d’un salaire à chaque séance d’enregistrement. Par conséquent, le contrat d’artiste peut finalement prendre la forme d’un contrat de travail.

Dans le cadre du domaine musical, il est également d’usage que le producteur puisse intervenir durant de la création de l’œuvre artistique en proposant les arrangements et les modifications qu’il juge utiles au succès de l’œuvre.

Enfin, le contrat d’enregistrement exclusif peut contenir des clauses au-delà de la simple exploitation du support audio physique comme par exemple les supports numériques tels que le téléchargement, le streaming...

Comment rédiger un contrat d’enregistrement exclusif ?

Afin de rédiger un contrat d’enregistrement exclusif, il vous faudra respecter la réglementation spécifique prévue au sein des Code civil, Code de commerce et du Code de la propriété intellectuelle.

Pour ce faire, au sein du présent document proposé au téléchargement, les éléments ci-dessous devront nécessairement apparaître :

  • Le nom de l’artiste, le nom de sa société le cas échéant ;
  • Le nom du producteur, le nom de la société de production ;
  • La désignation de l’œuvre musicale ;
  • La dénomination du studio, l’adresse et la date d’enregistrement ;
  • Le nombre d’heures de séances d’enregistrement ;
  • La date de l’enregistrement intégral ;
  • La durée de concession au producteur de l’exclusivité de l’œuvre ;
  • La désignation du répertoire pour un éventuel droit de préférence d’enregistrement au producteur et la durée de ce droit ;
  • Le budget affecté à la réalisation de l’enregistrement ;
  • Les taux de rémunération sur l’exploitation des disques, les droits de représentation, les droits de reproduction ;
  • Les éventuelles rémunérations à titre d’avance ;
  • Le décompte des sommes dues ;
  • Le Tribunal compétent pour les litiges ;
  • Le domicile pour l’exécution du contrat ;
  • Le lieu et la date de signature du contrat ;
  • Le nombre d’exemplaires ;
  • La signature des parties.

Quelle est l'utilité du contrat d’enregistrement exclusif ?

Le contrat d’enregistrement exclusif représente une consécration pour l’artiste désirant vivre de son œuvre. En ce sens, il doit trouver un accord avec le producteur quant à l’utilisation de la création artistique dont il est l'auteur pour en générer un revenu avantageux.

Le contrat d’enregistrement exclusif est utile afin d'encadrer :

  • Non seulement l’exploitation de la propriété intellectuelle de l’œuvre et la vente par le support physique du disque ;
  • Mais également les conditions d’enregistrement et la rémunération de l’artiste.

Comment se présente le document ?

Le présent modèle de document s'établit sous la forme d'un contrat d'enregistrement, qui pour rappel, constitue un moyen permettant au producteur de rentabiliser l’achat de droits sur l’œuvre de l’artiste. Une fois le téléchargement du contrat effectué, il est possible de le modifier et/ou de le personnaliser en :

  • Insérant au sein des zones réservées à cet effet les éléments de personnalisation nécessaires ;
  • Rédigeant des dispositions complémentaires à celles déjà existantes dans le contrat.

La possibilité qui est offerte quant à l'ajout de certains éléments permet donc aux parties de s'approprier au mieux les termes du contrat.

D'autres types de contrats de production musicale 

Concernant les autres types de contrats de production musicale, on retrouve notamment le contrat de production exécutive, le contrat d'édition, le contrat de cession de droits d'auteur.

Sommaire

Article 1 – Objet du contrat

Article 2 – Enregistrement de l’œuvre contractuelle

Article 3 – Durée du contrat 

Article 4 - Exclusivité 

Article 5 - Cession des droits patrimoniaux 

Article 6 – Garanties 

Article 7 – Obligations de l'Artiste 

Article 8 – Obligations du Producteur 

Article 9 – Rémunération

Article 10 - Promotion et publicité 

Article 11 - Sous-traitance

Article 12 - Frais supplémentaires

Article 13 - Résiliation et modification du contrat

Article 14 - Loi applicable et litiges

Article 15 - Élection de domicile 

Prévisualisation du document

Cette prévisualisation est à titre informative et ne prend pas en compte la mise en page de notre document. Seule la version téléchargeable de notre document est à jour et complète.

Contrat d’enregistrement

Le présent contrat est conclu entre les soussignés :

(Monsieur ou Madame X), né(e) le (date) à (lieu de naissance), demeurant au (indiquer l'adresse), de nationalité (à préciser).

OU

La société (nom de la société), au capital de (montant du capital) Euros dont le siège social est à (Ville), immatriculée au Registre du commerce et des sociétés de (Ville), sous le numéro (préciser le numéro). Le représentant légal est (Monsieur ou Madame X) né(e) le (date) à (lieu de naissance), demeurant au (indiquer l'adresse), de nationalité (à préciser).

Désigné(e) ci-après « l’Artiste »



Et,

(Monsieur ou Madame X), né(e) le (date) à (lieu de naissance), demeurant au (indiquer l'adresse), de nationalité (à préciser).

OU

La société (nom de la société), au capital de (montant du capital) Euros dont le siège social est à (Ville), immatriculée au Registre du commerce et des sociétés de (Ville), sous le numéro (préciser le numéro). Le représentant légal est (Monsieur ou Madame X), né(e) le (date) à (lieu de naissance), demeurant au (indiquer l'adresse), de nationalité (à préciser).

Désigné(e) ci-après « le Producteur »

Préambule

Il faut entendre par « phonographique » ou « phonogramme », toute fixation sonore d'une exécution instrumentale et/ou d'une interprétation vocale d'une œuvre musicale, comprenant ou non des paroles, indépendamment du moyen d'enregistrement utilisé et de sa finalité.

Les parties ont convenu et arrêté ce qui suit :

Article 1 – Objet du contrat

Par les présentes, l'Artiste s'oblige à réaliser pour le compte du Producteur, qui accepte, l'enregistrement de l’œuvre musicale relatée ci-après et dénommée "œuvre contractuelle".

L'Artiste cède au Producteur, qui accepte pour lui et ses ayants droits, la faculté exclusive d'exploiter sur (préciser : le Monde, le ou les territoires suivants) les droits patrimoniaux ci-après définis, qu'il détiendra sur l'enregistrement de l’œuvre contractuelle.

Article 2 – Enregistrement de l’œuvre contractuelle

L’œuvre contractuelle faisant l'objet du présent contrat d'enregistrement est l’œuvre musicale suivante (Désignation).

Les parties conviendront du studio ainsi que de la technologie utilisée pour réaliser les enregistrements. L'enregistrement s'effectuera au studio (Dénomination), situé à (Adresse), avant la date du (Date).

Les parties conviennent d'un commun accord que la durée de l'ensemble des séances d'enregistrement (mixage non inclus) ne pourra excéder (Nombre) heures.

Les parties conviendront ensemble ultérieurement des personnes et techniciens affectés à la réalisation dudit enregistrement.

Le Producteur sera l'unique propriétaire des matrices d'enregistrement réalisées.

En cas de suspension ou d’interruption volontaire de la carrière de l’Artiste, le Producteur aura la possibilité de suspendre son obligation d’enregistrer pendant une durée égale à celle de l’Artiste, ce qui pourra prolonger la durée du présent contrat.

L’Artiste s’engage à être présent aux séances d’enregistrement prévues par les présentes, sauf cas de force majeure ou sur accord commun des parties.

Article 3 – Durée du contrat

Le présent contrat est conclu pour une durée de (préciser : mois, années) à compter de la signature des parties.

Au terme de ce délai, le contrat peut être tacitement reconduit pour une durée de (à préciser), sauf si l’une des parties y renonce par lettre recommandée avec accusé de réception dans un délai maximum de 3 mois avant l’échéance du présent contrat.

Article 4 – Exclusivité

L'Artiste concède au Producteur l'exclusivité de l'enregistrement de l’œuvre contractuelle, pour une durée de (Nombre de mois) mois à compter de ce jour.

L’Artiste s’engage à ne pas enregistrer pendant la durée du présent contrat pour un tiers ou pour son propre compte, de manière anonyme ou sous pseudonyme, sauf autorisation préalable remise à l’écrit par le Producteur, ni à autoriser l’exploitation d’enregistrements antérieurs au contrat.

Il déclare n'avoir consenti à ce jour aucun autre droit d'exclusivité relatif à l'enregistrement de l’œuvre contractuelle.

Commentaire : Les parties peuvent fixer une date d’exclusivité différente de celle du contrat. Les parties également peuvent convenir d’une exclusivité post-contractuelle. Il est possible de préciser quels sont les types d’enregistrements entrant dans le champ de l’exclusivité.L’Artiste se déclare libre de tout engagement similaire et accorde au Producteur l’exclusivité de l’enregistrement de ladite œuvre contractuelle, et ce, pour le monde entier en toutes langues en vue d’une communication au public par un dispositif quelconque.

Article 5 – Cession des droits patrimoniaux

L'Artiste cède au Promoteur, en exclusivité et (à préciser : pour le ou les territoires définis ci-dessus ou pour le Monde), les droits patrimoniaux ci-après relatés qu'il détiendra sur l'enregistrement de l’œuvre contractuelle :

Droit de fixer l’œuvre de l’Artiste ;

Droit de reproduire ou faire reproduire sur tous supports, quelque en soit la nature, actuels ou futurs, par tous procédés, notamment sur phonogrammes, l'enregistrement de l’œuvre contractuelle et de vendre par tous moyens lesdites reproductions ;

Droit de communiquer l'enregistrement de l’œuvre contractuelle au public par tous moyens présents ou à venir, notamment par voie de radiodiffusion, télédiffusion par voie hertzienne, câble, satellite, retransmission dans un lieu public de l'enregistrement de l’œuvre contractuelle ou par réseaux de transports de données avec ou sans fil tels que le réseau internet.

Droit d’utiliser ladite œuvre pour un usage secondaire ou dérivé que celui prévu initialement comme l’incorporation des enregistrements à de nouveaux enregistrements musicaux ou programmes audiovisuels ou multimédias (films, courts ou longs métrages...)

Ces droits sont cédés pour la durée légale fixée à l’article L.211-4 du Code de la propriété intellectuelle et pour le territoire contractuel défini à l’article 1 du présent contrat.

L’Artiste reconnaît que le Producteur est le seul propriétaire des droits cédés susvisés et notamment des bandes reproduisant les interprétations de l’Artiste enregistrées dans le cadre du contrat.

Si la durée d’exclusivité est différente de celle du contrat :

En cas d’expiration de la durée d’exclusivité ou en cas de résiliation anticipée, la cession de droits continuera de produire ses effets ainsi que le droit pour le Producteur d’exploiter les enregistrements produits à cet effet.

Article 6 – Garanties

L’Artiste affirme disposer de toute l’autorité nécessaire pour conclure le présent contrat.

L’Artiste garantit la jouissance entière et libre des droits cédés au Producteur ainsi que l’exploitation paisible de son nom patronymique et/ou nom d’artiste.

L’Artiste garantit n’être pas lié à ce jour par un quelconque contrat interdisant ou pouvant empêcher la conclusion ou l’exécution des présentes.

Article 7 – Obligations de l’Artiste

7.1 L'Artiste s'engage à réaliser l'enregistrement intégral de l’œuvre contractuelle avant la date du (Date) et dans le temps de studio qui lui est imparti, comme visé à l'article 2 des présentes, sauf cas fortuit, cas de force majeure ou accord préalable et exprès du Producteur.

Il fera diligence pour apporter à cet enregistrement tout le soin nécessaire à sa réalisation.

7.2 L'Artiste accorde un droit de préférence au Producteur pour tout enregistrement futur d’œuvres musicales relevant du répertoire suivant (Désignation).

Ce droit ne pourra s'exercer que pendant une durée de (Nombre de mois) mois à compter de ce jour.

Commentaire : Cette clause est facultative, il convient de respecter la libre volonté des parties. Le droit de préférence au profit du Producteur n'est pas obligatoirement accordé par l'Auteur.Si le Producteur refuse successivement (Nombre) propositions d'enregistrement d’œuvres musicales susvisées, l'Artiste pourra reprendre immédiatement et de plein droit sa liberté.

Article 8 – Obligations du Producteur

8.1 Le Producteur assumera seul l'organisation de toute opération concourant à la réalisation de l'enregistrement de l’œuvre contractuelle, notamment la réservation du studio et l'engagement de tous techniciens.

Il assumera seul tous les frais y relatifs à l'exception des frais d'hébergement et de transport de l'Artiste qui demeureront la charge exclusive de ce dernier.

Il s'oblige à affecter à la réalisation dudit enregistrement, tous frais inclus, le budget suivant (Montant) €.

8.2 Le Producteur assurera la diffusion et la promotion de l'enregistrement conformément aux usages de la profession.

Il retiendra seul la nature des supports et le nombre de copies de l’enregistrement à commercialiser.

Il déterminera librement les conditions de vente ou de promotion de tout reproduction partielle ou intégrale de l'enregistrement.

Il décidera seul de continuer, interrompre ou reprendre l'exploitation dudit enregistrement.

Il pourra librement user pour toute publicité ou toute action de promotion relative à l'enregistrement du nom et de toute photographie ou image représentant l'Artiste.

8.3 Le Producteur est libre de céder à tout tiers, tout ou partie des droits patrimoniaux présentement acquis.

Article 9 – Rémunération

9.1 Au titre de l'exclusivité de l'enregistrement et en contrepartie de la cession des droits patrimoniaux ci-dessus visés, le Producteur versera à l'Artiste :

Pour la commercialisation de phonogrammes, pour chaque exemplaire vendu, (Taux) % du prix de vente en gros, hors taxes, de chaque phonogramme.

La rémunération de l'Artiste ne porte ni sur les phonogrammes remis gratuitement à l'Artiste, ni sur ceux réservés au service de promotion dont le nombre sera fixé par le Producteur, conformément aux usages de la profession.

Pour l'exploitation par tout autre procédé des droits de reproduction, pour chaque unité vendue, (Taux) % du prix de vente en gros hors taxes.

Pour l'exploitation des droits de représentation, (Taux) % sur le montant des recettes y relatives.

Les rémunérations dues à l'Artiste en application des articles L.214-1 et L.311-1 à L.311-8 du Code de la propriété intellectuelle lui seront versées directement par la ou les Sociétés civiles d'artistes visées à l'article L.321-1 du même code, sans que le Producteur assume une quelconque responsabilité à cet égard.

En cas d’exemplaires retournés, détruits ou remis gratuitement, l’Artiste ne pourra percevoir une redevance à condition que le Producteur fournisse tous les documents nécessaires à la justification des retours, des destructions ou des distributions gratuites.

En cas d’exploitation en ligne et dans le monde entier, le point 6.2 est à intégrer :

9.2 L’Artiste percevra, pour le monde entier et pour l’exploitation en ligne des phonogrammes, une rémunération variable en fonction du mode d’exploitation choisi, notamment lorsque les enregistrements sont vendus indépendamment du support physique :

Pour le commerce en ligne de produits téléchargeables, l’Artiste percevra (taux) % des recettes perçues par le Producteur ;

Pour la diffusion en continu à la demande, l’Artiste percevra (taux) % des recettes perçues par le Producteur ;

Pour la diffusion en direct en ligne (conférences, webinaires...), l’Artiste percevra (taux) % des recettes perçues par le Producteur.

Commentaire : Cette clause est facultative. Les parties choisissent librement d'inclure une avance sur la rémunération ou pas.9.3 Le Producteur s'oblige à verser à l'Artiste, dans le délai de (Nombre de jours) jours à compter de l'achèvement définitif de l'enregistrement, la somme de (Montant) €, à titre d'avance et à valoir sur la rémunération ci-dessus stipulée.

9.4 Le montant des sommes revenant à l'Artiste au titre de rémunération sera arrêté (Nombre) fois l'an, le (Date) et le (Date) de chaque année.

À ces occasions, le Producteur lui communiquera un état mentionnant le nombre et la nature des reproductions de l'enregistrement commercialisées en cours d'exercice et le montant des redevances dues ou versées à l’Artiste.

Les sommes dues seront réglées à l'Artiste dans le délai de (Nombre de mois) mois à compter de ces dates.

Le Producteur sera tenu de fournir à l'Artiste toutes justifications propres à établir l'exactitude de ses comptes.

Article 10 – Promotion et publicité

Dans le contexte des activités de promotion, de publicité et d'exploitation commerciale des enregistrements mentionnés dans le présent contrat, le Producteur est autorisé à utiliser le nom de l'Artiste, ainsi que les photographies et autres représentations visuelles de ce dernier, sans aucune restriction.

Les parties conviendront d’un commun accord l’ensemble des supports ou maquettes destinés à la promotion ou à la publicité des enregistrements.

Tout autre document utilisé par le Producteur devra faire l’objet d’un accord écrit préalable par l’Artiste.

Dans le cadre de la promotion des enregistrements, l’Artiste se doit et s’engage à participer à toute émission radio et/ou télévision, séances de dédicaces, interviews, séances photo ainsi qu’à tout autre moyen de promotion.

Article 11 – Sous-traitance

Les parties pourront convenir de faire appel au réalisateur de leur choix si cela est nécessaire. Le Producteur devra conclure un contrat avec le réalisateur pour tous les enregistrements qu’il effectuera.

Article 12 – Frais supplémentaires

Le budget alloué à l’enregistrement comprend l’ensemble des frais liés à la réalisation des bandes sons enregistrées, les frais d’achat ou de location de matériel, les frais de déplacement, hébergement et nourriture des personnes participant à l’enregistrement.

Ces frais seront à la charge du Producteur.

Article 13 – Résiliation et modification du contrat

13.1 En cas d'inexécution par l'une des parties d'une seule de ses obligations contractuelles, la résiliation du contrat serait encourue de plein droit, (Nombre de jours) jours après une mise en demeure restée sans effet.

13.2 Pour lier valablement les parties, toute modification ou extension fera l'objet d'un avenant écrit, annexé aux présentes.

Article 14 – Loi applicable et litiges

La loi applicable est la loi française.

Commentaire : Il est possible de prévoir le règlement des différends pouvant survenir au cours du contrat entre les parties au moyen de l'arbitrage. Il s'agit d'une clause compromissoire qui peut être insérée au contrat. Celle-ci doit prévoir le ou les arbitres ainsi que leur mode de désignation.À défaut de règlement amiable, tout différent relatif à la validité, l'interprétation, l'exécution du présent contrat sera soumise au Tribunal judiciaire compétent (Ville tribunal).

Article 15 – Élection de domicile

Pour l'exécution du présent contrat et de ses suites, les parties élisent domicile :

pour l’Artiste : (adresse)

pour le Producteur : (adresse)

Pour tout changement de domicile, l’Artiste s’engage à informer, par lettre recommandée avec avis de réception, le Producteur dans un délai raisonnable, et ce, pendant toute la durée du contrat.

Fait à (Ville), le (Date signature contrat), en (Nombre d'exemplaires) exemplaires.

L’Artiste Le Producteur

×
Ce document est garanti à jour par notre équipe de juriste expérimentés
  • Ce modèle de document est garanti à jour le
    15juin2024
  • Élaboré et veillé par nos juristes expérimentés
  • Garantie satisfait ou remboursé
×
Signez tous vos documents avec la solution Comod
  • Ce modèle de document peut être accompagné de notre système de signature éléctronique
  • Signature électronique disponible pour tous vos documents
  • Gagnez du temps avec notre signature électronique à valeur légale
×
Modèle de document au format Word, facile à personnaliser
  • Modèle de document entièrement éditable sous Word (format de fichier .docx)
  • Copiez-collez les contenus sans limite
  • Des commentaires dans les documents vous aident pour la compréhension de certains documents complexes